CG - Conditions générales d'AtroCore GmbH

Valable à partir du: 09.10.2020

1. Objet

1.1. Les conditions générales de vente (CGV) suivantes concernent toutes les livraisons et tous les services d'AtroCore GmbH.

1.2. La description détaillée des services fournis par AtroCore GmbH se trouve dans les documents d'appel d'offres, les contrats de projet, leurs annexes et les spécifications.

2. Champ d'application

2.1. AtroCore GmbH (ci-après dénommé AC) fournit ses services au donneur d'ordre (ci-après dénommé le client) uniquement sur la base des présentes conditions générales, sauf indication contraire dans le contrat entre les parties et si le client est un entrepreneur au sens de l'article 14 du code civil allemand (BGB) ou une personne morale de droit public.

2.2. Les présentes conditions générales s'appliquent également à toutes les relations commerciales futures entre les partenaires contractuels, sans qu'un accord distinct soit nécessaire.

2.3. Les conditions générales du client ou d'un tiers ne s'appliquent que dans la mesure où AC les a expressément acceptées par écrit.

2.4. Le client reconnaît explicitement les présentes conditions générales lors de la passation de la commande.

3. Conclusion du contrat

3.1. Le contrat est conclu par la confirmation écrite ou électronique de l'offre par le client, la confirmation écrite ou électronique de la commande par AC ou la conclusion du contrat entre les parties.

3.2. Les offres d'AC perdent leur validité après 2 semaines.

3.3. L'offre qu'AC propose au client ne peut être mise à la disposition de tiers, ni en totalité ni en partie, sans l'accord écrit préalable d'AC.

3.4. Tous les travaux et services qui ont été remis au client avant le contrat restent la propriété d'AC et ne peuvent être accessibles à des tiers sans l'accord écrit préalable d'AC.

3.5. Toute instruction écrite, orale ou finale de la part du client ou de son mandataire concernant la prestation de services par AC est considérée comme une commande.

4. Étendue des services

4.1. L'étendue des services fournis par AC au client peut être consultée dans la description des services de l'offre correspondante. Elle comprend également toutes les exigences et spécifications supplémentaires qui complètent ou précisent les services mentionnés dans l'offre.

4.2. Toutes les exigences et spécifications de service sont remises à AC sous forme écrite ou électronique ou sont rassemblées, ajustées et enrichies en coopération avec le client, séparées les unes des autres et enregistrées sous la forme requise par AC (par exemple sous la forme d'une "histoire d'utilisateur"). Toutes les activités associées d'AC dans le cadre de ce processus font partie des services payants et sont facturées au taux horaire standard. Cela comprend également les justifications, modifications et extensions ultérieures des descriptions des exigences du client enregistrées jusqu'à ce moment-là.

4.3. Sur la base des spécifications recueillies à la suite d'un processus d'analyse des besoins, AC peut préparer une description des solutions possibles pour la réalisation des besoins du client et en convenir avec ce dernier. Toutes les activités connexes font également partie des services payants et seront facturées au taux horaire normal.

4.4. AC est autorisé à faire appel à des agents d'exécution qualifiés pour l'exécution du contrat et à leur transférer les droits et obligations qui y sont associés en tant qu'agents d'exécution. Si les services ne sont pas fournis par ces tiers en temps voulu ou de manière correcte, AC ne peut fournir les services qu'avec retard ou résilier le contrat. Le client doit être informé sans délai dans la mesure du possible ou du raisonnable. La sélection et le contrôle de ces tiers relèvent de la responsabilité d'AC.

4.5. Les services qui ne sont pas explicitement mentionnés dans le contrat ne font pas partie du contenu du contrat et ne sont pas dus par AC dans la mesure où ils n'ont pas été convenus sous forme écrite ou électronique.

4.6. AC s'engage à fournir un logiciel suffisamment testé. Dans la mesure où l'installation est effectuée par le client lui-même, celui-ci doit d'abord procéder à une sauvegarde des données. AC n'est pas responsable des dommages causés par une installation incorrecte ou par l'absence de sauvegarde des données.

4.7. AC n'est pas tenu de fournir des résultats intermédiaires, par exemple des projets, des mises en page, des fichiers sources, etc.

4.8. AC se réserve le droit d'apporter des modifications mineures et/ou techniques au contenu du contrat, à condition que le client n'en subisse pas de désavantages économiques ou techniques.

4.9. Si nécessaire, AC est en droit d'exiger l'utilisation mutuelle d'un logiciel de suivi des dossiers et de gestion de projet par les deux parties contractantes.

4.10. AC se réserve le droit de demander explicitement l'approbation des dépenses.

4.11. Les estimations de coûts d'AC sont faites de la meilleure façon possible et sur la base des informations disponibles au moment de l'estimation, qui sont souvent incomplètes, et ne sont pas contraignantes.

4.12. AC fournit le logiciel contractuel sous forme exécutable (code objet). Le code source ne fait pas partie du contrat et ne sera livré que s'il en a été convenu par écrit ou sous forme électronique. La distribution du code source du logiciel par des tiers n'est pas due. Une documentation du code source n'est pas due, à moins qu'elle n'ait été convenue par écrit.

4.13. AC n'effectue la configuration des calculs fiscaux qu'à la demande expresse du client, et l'exactitude des calculs fiscaux n'est pas garantie. Le client doit s'assurer lui-même de l'exactitude des calculs fiscaux.

5. Modification du champ d'application ou des spécifications

5.1. Toutes les modifications ou compléments au contrat nécessitent la forme écrite ou électronique pour être juridiquement valables. Les commandes ou modifications verbales ne sont contraignantes que si elles sont confirmées par AC par écrit ou par voie électronique dans un délai d'une semaine et que le client ne s'y oppose pas par écrit ou par voie électronique après réception de cette confirmation dans un délai d'une semaine.

5.2. AC examinera la demande de modification du client et son impact sur le contrat existant. L'examen est remboursé au taux horaire habituel. AC communiquera les résultats au client. Ce faisant, il soumettra une proposition détaillée pour la mise en œuvre de la demande de modification ou expliquera pourquoi la demande de modification ne peut être mise en œuvre.

5.3. Si la modification est réalisable d'après les résultats de l'examen, les parties contractantes votent sur le contenu de la proposition de mise en œuvre de la demande de modification. En cas d'accord, le contrat est modifié dans cette mesure. Si aucun accord n'est trouvé, l'étendue initiale de la livraison reste inchangée.

5.4. Les dates convenues sont reportées, si et dans la mesure où elles sont affectées par l'amendement, en tenant compte de la durée de l'examen, du vote sur l'amendement proposé et, le cas échéant, des demandes de changement à exécuter, plus une période de démarrage appropriée. AC communiquera les nouveaux délais au client.

5.5. Le client supportera tous les coûts supplémentaires résultant des modifications ou des ajouts, y compris les coûts de l'examen des effets sur le contrat existant et les coûts des services déjà ou partiellement fournis qui ne sont plus nécessaires. Le tarif horaire habituel s'applique à cet égard.

5.6. Si, au cours des travaux en cours, il est constaté que les dépenses liées à la mise en œuvre dépasseront sensiblement les dépenses prévues et que la cause en est une description indéfinie des tâches en raison de l'effort requis, les coûts supplémentaires après vérification de la faisabilité des travaux et l'augmentation du coût des travaux qui en résulte sont communiqués au client et doivent être supportés par ce dernier. Le client peut également décider de ne pas effectuer les travaux supplémentaires. L'indemnisation est alors basée sur les dépenses encourues jusqu'à ce moment-là.

6. Conditions de paiement

6.1. Tous les paiements doivent être versés à AC sans aucune déduction dans les 7 jours suivant la réception de la facture. La date de réception du paiement chez AC est déterminante. La compensation avec des contre-prétentions n'est autorisée que si les prétentions sont incontestées.

6.2. Si les acomptes, les paiements de garantie ou d'autres paiements ne sont pas fournis après un délai raisonnable de deux semaines, AC peut résilier le contrat sans préavis. L'exercice d'autres droits reste réservé, toutes les créances de l'AC deviennent immédiatement exigibles en une seule fois.

6.3. AC se réserve le droit de facturer des acomptes à hauteur de 30 % du montant convenu ou estimé du contrat immédiatement après la passation de la commande. Les contrats d'une valeur inférieure à 1.000,00 EUR ne seront conclus qu'avec un paiement anticipé d'au moins 50%.

6.4. Si le client ne paie pas le montant de la facture indiqué sur celle-ci, AC est en droit d'exiger des intérêts de retard de 8 % au-dessus du taux de base.

6.5. AC est en droit de céder les créances en cours à des tiers sans l'accord du client. Dans la mesure où l'on soupçonne une détérioration de la situation financière du client, AC est en droit d'exiger un paiement anticipé, des garanties bancaires ou un dépôt de garantie.

6.6. Le client doit formuler toute objection à l'encontre des factures d'AC dans les 4 semaines suivant la réception de la facture par AC. Après l'expiration de ce délai, des objections ne peuvent être faites que si le client a été empêché de respecter le délai sans faute de sa part.

6.7. Les factures ordinaires sont toujours envoyées par courrier électronique, sauf convention contraire dans le contrat. Si le client exige exceptionnellement l'envoi de factures par la poste, AC facturera au client un supplément de 5 EUR pour chaque facture.

6.8. En raison d'un défaut, le client peut retenir des paiements au prorata du défaut à prendre en compte.

7. Indemnisation

7.1. La rémunération des services fournis doit être payée en euros. Les prix indiqués s'entendent hors taxe sur la valeur ajoutée légale et sont stipulés dans le contrat, sous forme écrite ou électronique.

7.2. Si la rémunération a été convenue sur une base horaire, elle sera facturée sur la base du temps réellement passé, qui sera ajusté en fonction de la qualification et des compétences des employés désignés, calculées sur la base de l'expérience interne d'AC (afin de réduire indirectement le taux horaire pour les spécialistes les moins qualifiés). Sauf accord contraire par écrit ou par voie électronique, le taux horaire habituel de l'AC s'applique.

7.2.1. S'il est prévisible que les coûts réels dépasseront les coûts estimés de plus de vingt (20) pour cent, AC informera immédiatement le client des coûts plus élevés.

7.2.2. Les temps de déplacement sont calculés comme des heures de travail à 50%, les week-ends et les jours fériés à 100%.

7.2.3. A la demande du client, la compensation des services du CA peut avoir une limite maximale. Dans ce cas, le client est conscient que les services ne peuvent pas être fournis dans leur intégralité, ni au degré ou au niveau de détail souhaité.

7.2.4. AC adapte chaque année ses prix à l'évolution générale des coûts. Si l'accord n'est pas atteint, les deux parties contractantes peuvent résilier l'accord avec effet à la date de l'augmentation des prix.

7.3. Si une compensation fixe a été convenue, AC a droit à un paiement anticipé et à des acomptes minimaux raisonnables - 30 % au début du contrat, 20 % à la première livraison partielle, 20 % à la deuxième livraison partielle et les 30 % restants en cas de livraison complète conformément au contrat, sauf accord contraire.

7.3.1. AC a droit à une augmentation raisonnable de la compensation initialement convenue si les informations incomplètes ou incorrectes ou la mauvaise coopération du client sont telles que la charge de travail à fournir est considérablement plus élevée que les estimations utilisées par AC lors de la conclusion de l'attribution de la tâche.

7.4. Sauf accord contraire avec le client, tous les frais, honoraires et frais de déplacement encourus par AC dans le cadre du contrat sont à la charge du client et sont facturés au prix coûtant.

7.5. Si, à la demande du client, le service est fourni en dehors des heures d'ouverture de AC (du lundi au vendredi, de 8h00 à 17h00 CET, à l'exception des jours fériés), les services seront facturés à un taux horaire double.

8. Devoirs de coopération du client

8.1. Le client est tenu d'aider AC, dans la mesure du possible, à remplir ses obligations contractuelles en temps utile et sans frais pour AC, dans la mesure où cela est nécessaire, en particulier pour l'obtention des autorisations et informations nécessaires, la mise à disposition des données d'accès nécessaires, des moyens de communication et de connexion ainsi que du matériel et des logiciels, la mise à disposition d'un accès à distance sécurisé, ainsi que l'accès à l'infrastructure et aux locaux nécessaires, le cas échéant.

8.2. Le client soutient AC dans les questions relatives au déroulement du projet, à la définition des exigences et de la prestation de services (cahier des charges), à la mise à disposition des informations, images, textes et documents nécessaires. Le client contrôle l'exhaustivité de la définition de la tâche, qui doit être faite par écrit, après que tous les détails ont été discutés, avant qu'elle ne soit exécutée. Le client soutient AC dans l'exécution des révisions et de l'assurance qualité des services.

8.3. Le contenu à fournir par le client doit être mis à disposition dans un format numérique standard, directement utilisable. Si une conversion, une optimisation ou un traitement ultérieur du contenu est nécessaire dans un autre format ou une autre présentation, le client doit payer les frais encourus selon le taux horaire habituel de l'AC.

8.4. Pour que les problèmes soient correctement détectés et résolus, il est supposé que le client n'est pas intervenu dans l'application, l'infrastructure ou ses configurations, et qu'il ne les a pas modifiées pour qu'elles fonctionnent correctement. Il est particulièrement nécessaire que l'erreur soit décrite de manière adéquate par le client (y compris l'indication du message d'erreur) et, si possible, accompagnée d'une capture d'écran. Tous les défauts et dommages identifiables doivent être signalés sans délai.

8.5. Les obligations de coopération du client sont toujours les principales obligations de service et doivent être exécutées par le client à ses propres frais. Si le client ne fournit pas les services de coopération requis, pas à temps ou pas de la manière convenue, les conséquences qui en découlent, telles que, par exemple, des retards ou des coûts supplémentaires, seront supportées par le client lui-même.

8.6. Le client est responsable du stockage sécurisé de toutes les informations confidentielles, des identifications des utilisateurs, des mots de passe ou des codes d'accès.

8.7. Le client n'est pas autorisé à remettre à un tiers les identifiants, mots de passe ou codes d'accès qu'il a fournis au CA.

8.8. Les installations, documents, systèmes, infrastructures et autres matériels mis à la disposition du client pendant le projet restent la propriété de l'AC.

8.9. Dans le cadre d'un projet à démarrer, le client n'attribuera des contrats à d'autres agences ou prestataires de services qu'après consultation et en accord avec AC.

8.10. Si AC le juge nécessaire, le Client fournira un environnement de test qui permettra à AC de fournir des services de qualité.

8.11. L'utilisation des services d'AC par des tiers nécessite un accord écrit séparé. Le client ne peut prétendre qu'AC autorise l'utilisation par des tiers.

8.12. Après avoir fourni le service, AC a le droit de détruire les documents reçus du client. A la demande du client, AC renvoie les documents.

9. Gestion de projet et assurance qualité

9.1. Les Parties contractantes désignent un et un seul gestionnaire de projet, qui est responsable de l'exécution des obligations contractuelles pour la partie contractante nominalement responsable, dans un délai d'une semaine à compter de l'attribution.

9.2. Les modifications concernant les personnes désignées doivent être communiquées sans délai aux parties. Les frais supplémentaires qui en résultent sont supportés par chaque partie compétente à ses propres frais (par exemple, le client ou le contractant supporte les frais du nouveau chef de projet de son côté, le client supporte les frais des nouvelles exigences, des points de vue différents ou de la réalisation concrète des anciennes exigences représentées par le nouveau chef de projet).

9.3. Les chefs de projet sont informés à intervalles réguliers de l'état d'avancement, des problèmes et des obstacles de l'exécution du contrat, afin de pouvoir intervenir si nécessaire.

9.4. Si nécessaire, la personne de contact du côté du client peut s'adjoindre des collaborateurs qualifiés supplémentaires aux fins de la recherche d'informations, mais elle est seule responsable de la prise de décision du côté du client. Si le client ne remplit pas l'obligation de fournir une personne de contact, les tâches correspondantes sont exécutées par un autre employé du CA. Le client doit prendre en charge les frais supplémentaires qui en découlent.

9.5. Les chefs de projet des deux parties sont responsables de l'assurance qualité des services et travaux dus. Si nécessaire, le chef de projet du client peut faire appel à d'autres employés qualifiés à cette fin.

9.6. L'assurance qualité par AC est assurée par des testeurs qualifiés, qui sont déterminés en interne dès le début du projet. Si nécessaire, ils peuvent participer aux réunions avec les clients.

9.7. Les activités de gestion de projet et d'assurance qualité font toujours partie de la commande et sont réglées au taux horaire standard.

10. Acceptation

10.1. AC a droit à une réception partielle ou à des prestations de service partielles. Le cas échéant, celles-ci sont soumises à l'acceptation. Il s'agit notamment de phases de projet complètes pour la réalisation des services spécifiques (par exemple, conception, design, développement, assurance qualité, lancement), de parties fonctionnelles complètes (par exemple, développement des différents modules ou fonctions pour un logiciel déjà utilisé ou planifié), de documents complets ou de parties de documents (par exemple, compilation d'évaluations, d'études, de présentations).

10.2. Le client procédera sans délai à l'acceptation totale ou partielle des services fournis par AC. AC a le droit de participer au processus d'acceptation du client. L'acceptation doit alors être effectuée dans un délai d'une semaine. Le client n'a pas le droit de refuser la réception pour des défauts non pertinents.

10.3. A la demande d'AC, le client est également tenu d'accepter les projets et les résultats intermédiaires s'ils peuvent être raisonnablement jugés en son nom propre.

10.4. En cas d'échec de l'acceptation, le client doit fournir à AC une liste de tous les défauts, sous forme écrite ou électronique, qui empêchent l'acceptation. Après l'expiration d'un délai raisonnable, AC fournira une version déficiente et acceptable du service.

10.5. Si le client ne rejette pas la réception ou ne réagit pas à celle-ci dans un délai de deux semaines à compter de la réception de l'avis de préparation à la réception, le service est réputé accepté.

10.6. L'acceptation est réputée avoir eu lieu dès que le client a profité des services et des livraisons d'AC.

10.7. Les réclamations du client lors de l'acceptation doivent être consignées par écrit et signées par les deux parties.

10.8. Si le client refuse l'acceptation, il est en défaut d'acceptation. En cas de défaut d'acceptation, AC a le droit d'exiger soit l'acceptation de tout ou partie de la commande, soit la résiliation du contrat ou une indemnité pour non-exécution du contrat par le client.

10.9. Les demandes de modification après approbation représentent une modification du champ d'application ou des spécifications.

11. Responsabilité

11.1. AC est responsable sans limitation des dommages causés par AC, ses représentants légaux ou son personnel d'encadrement, intentionnellement ou par négligence grave, ainsi que des dommages intentionnels causés par d'autres moyens d'exécution.

11.2. AC est responsable sans limitation des dommages intentionnels ou par négligence résultant d'une atteinte à la vie, au corps ou à la santé par AC, ses représentants légaux ou ses auxiliaires d'exécution.

11.3. AC est responsable des dommages causés par un manque de caractéristiques assurées jusqu'à concurrence du montant couvert par l'objet de l'assurance et qui était apparent pour AC au moment où l'assurance a été donnée.

11.4. AC est responsable des dommages résultant de la violation des obligations cardinales par AC, ses représentants légaux ou ses agents d'exécution. Les obligations cardinales sont les obligations essentielles qui constituent la base du contrat, qui ont été décisives pour la conclusion du contrat et sur lesquelles le client peut compter. Si AC a légèrement enfreint ces obligations cardinales, sa responsabilité est limitée au montant qui était typiquement prévisible par AC au moment du service concerné. Le même barème de responsabilité s'applique à la responsabilité pour négligence grave des autres auxiliaires d'exécution.

11.5. Le client est responsable de la sauvegarde de ses données (backup), dans la mesure où celle-ci ne fait pas expressément partie du service d'AC. Cela comprend en particulier la sauvegarde des données devant être conservées par AC. Dans la mesure où AC crée une sauvegarde des données pour sa propre sécurité, il n'existe aucune garantie ni aucun droit légal du client pour une exécution correcte. Une telle sauvegarde créée par AC sera immédiatement supprimée après l'achèvement du travail.

11.6. En cas de perte de données causée par AC, AC est uniquement responsable des coûts de copie et de récupération qui auraient été encourus si les données avaient été dûment sauvegardées. AC ne sera pas responsable de la perte de données si le dommage est dû au fait que le Client n'a pas effectué de sauvegardes régulières pour s'assurer que les données perdues peuvent être récupérées à un coût raisonnable.

11.7. La responsabilité pour l'enregistrement et la protection des services fournis par AC en termes de brevets, de modèles, de droits d'auteur et de marques n'est pas engagée.

11.8. La responsabilité pour manque à gagner est exclue.

11.9. La responsabilité au titre de la loi sur la responsabilité du fait des produits reste inchangée.

11.10. AC n'est pas responsable des erreurs et des dysfonctionnements des systèmes à code source ouvert et de la programmation par des tiers, même dans les cas où ils nuisent aux services d'AC. AC n'est pas non plus responsable des exigences attendues par le client qu'il n'a pas explicitement confirmées.

11.11. Si AC accorde une garantie pour certaines caractéristiques du service convenu dans le contrat, cette garantie n'est contraignante pour AC que si elle a été déclarée par écrit.

11.12. La limitation ou l'exclusion de la responsabilité conformément aux présentes CGV s'applique également à la responsabilité personnelle des organes d'AC, des employés et autres représentants et agents d'exécution d'AC.

11.13. Toutes les demandes de dommages et intérêts se prescrivent par douze mois à compter du début du délai légal de responsabilité.

12. Droits d'utilisation

12.1. Après paiement intégral de la rémunération totale, AC accorde au client un droit d'utilisation non exclusif, non transférable, non sous-licenciable, illimité dans le temps et dans l'espace sur les œuvres protégées par le droit d'auteur qui en résultent, sauf accord contraire par voie électronique ou par écrit. Les travaux créés par AC ne peuvent être utilisés que dans la mesure convenue pour le type d'utilisation convenu conformément au contrat et à l'objectif convenu. Toute autre utilisation ou toute utilisation élargie n'est autorisée qu'avec un accord explicite et peut entraîner des coûts supplémentaires (par exemple, d'autres conditions-cadres pour les logiciels peuvent fixer de nouvelles exigences plus strictes).

Après paiement intégral de la rémunération totale, AC accorde au client un droit d'utilisation non exclusif, non transférable, non sous-licenciable, illimité dans le temps et dans l'espace

12.2. Les œuvres protégées par le droit d'auteur qui en résultent peuvent être traitées sans l'accord d'AC.

12.3. Le droit d'auteur n'étant pas transmissible, le droit d'auteur des œuvres qui en résultent reste la propriété de AC. AC a le droit d'inclure des informations sur la création de l'auteur à des endroits appropriés sur les œuvres créées par AC, qui ne peuvent être supprimées sans l'accord d'AC.

12.4. Sans accord écrit séparé, AC n'est pas obligé de fournir des résultats intermédiaires, des projets, des mises en page, des fichiers sources, etc. conduisant au travail de projet contractuel.

12.5. Si les services d'AC contiennent des composants open source, les droits ne sont transférés que dans la mesure et conformément à la licence open source respective. AC souligne explicitement que les composants open source ne peuvent être utilisés, édités et soumis à des commandes que dans le cadre de la licence respective.

12.6. Les propositions du client et de ses autres collaborateurs n'ont aucune influence sur le montant de la compensation et ne donnent lieu à aucun droit d'auteur commun.

13. Dates et délais

13.1. AC n'est pas responsable des retards dans les services dus à des circonstances relevant de la responsabilité du client, à la violation de l'obligation de coopération et à la force majeure. Ils autorisent AC à retarder la fourniture des services concernés de la durée de l'incapacité plus une période de démarrage raisonnable.

13.2. Si AC ne respecte pas de manière fautive un délai de livraison ou de service contraignant pendant plus de deux semaines, le client peut être redevable de 0,8 % de la valeur de la livraison ou du service pour la durée du retard par semaine écoulée, mais pas plus de 8 % de cette valeur, à titre de demande de dommages et intérêts forfaitaire, pour autant qu'un dommage moindre ne puisse être prouvé. Ainsi, toutes les demandes de dommages-intérêts pour cause de retard sont indemnisées. Toute autre responsabilité en cas de retard est exclue.

13.3. Toutes les dates d'exécution et/ou délais mentionnés sont indicatifs et ne sont contraignants que s'ils ont été indiqués comme contraignants par les deux parties contractantes.

14. Réclamations pour défauts

14.1. Les défauts doivent être prouvés par une description compréhensible des symptômes de l'erreur, dans la mesure du possible, par des enregistrements écrits ou électroniques, des enregistrements vidéo, des captures d'écran ou d'autres documents illustratifs, par écrit ou électroniquement, sous la forme prescrite par AC. La notification ou la description du défaut, faite par le client, doit permettre la reproduction du défaut.

14.2. Si le service fourni est défectueux, AC a le droit de remédier au défaut dans un délai raisonnable, à sa discrétion, par une réparation ou une nouvelle livraison.

14.3. AC a droit à au moins deux tentatives d'amélioration.

14.4. Si la prestation complémentaire échoue, le client peut, à sa discrétion, réduire le prix de ce service ou de sa partie ou retirer l'attribution du contrat en ce qui concerne le service défectueux ou sa partie. Cette disposition s'applique également si AC refuse la prestation complémentaire ou si la prestation ultérieure est inacceptable pour le client. Les autres services ne sont pas couverts par cette annulation, tant que ces services ou leurs parties peuvent être utilisés indépendamment par le client.

14.5. Toute autre prétention de la part du client, notamment en raison de défauts, est exclue. Ceci ne s'applique pas en cas d'intention, de violation d'obligations contractuelles essentielles par AC, de négligence grave. Ceci ne s'applique pas non plus en cas d'atteinte à la vie, au corps ou à la santé.

14.6. Toute réclamation pour défaut concernant le logiciel créé ou adapté n'est pas applicable, tant que le client a lui-même apporté des modifications ou les a fait faire par un tiers, à moins que ces modifications n'aient pas eu d'influence sur l'origine du défaut.

14.7. Si, après la notification d'un défaut, AC constate qu'il n'y a pas de défaut, tous les frais qui en découlent sont intégralement à la charge du client. Les coûts sont calculés sur la base du taux horaire habituel.

14.8. Les défauts résultant d'une négligence légère ou grave de l'AC sont entièrement réparés aux frais de l'AC. Les défauts ou erreurs résultant de lacunes dans les spécifications ou d'informations incomplètes sont entièrement résolus aux frais du client. Les défauts résultant de l'utilisation de programmes de tiers, qui entrent en conflit avec la programmation existante ou l'intégration avec des logiciels de tiers, doivent être entièrement résolus aux frais du client. Tous les autres défauts doivent être réglés à un taux horaire réduit de cinquante (50%) pour cent.

14.9. Le délai de prescription pour les réclamations relatives aux défauts est de 12 mois à compter de l'acceptation.

15. Droits des tiers

15.1. Le Client est responsable du contenu de ses sites web, boutiques en ligne, applications web et autres logiciels ainsi que du contenu fourni par le Client. À cet égard, le Client indemnise AC de tous les coûts et dommages en cas de revendication des droits de tiers. En cas de litige, le client supportera tous les frais y afférents. AC n'est pas tenu d'examiner le contenu pour détecter d'éventuelles violations de la loi.

15.2. Le logiciel livré par AC est libre des droits de tiers qui sont contraires à une utilisation contractuelle. Si les défauts persistent, AC est en droit de remédier à la violation des droits de tiers par des mesures juridiques, ou de modifier ou de remplacer les services de manière à ce que les droits de tiers ne soient plus violés, à condition que la fonctionnalité des services soit altérée.

16. Référencement

16.1. Sous réserve du respect des exigences en matière de protection des données et de confidentialité, AC a le droit de nommer le service sur lequel le contrat est basé, avec la nomination du client comme projet de référence. En outre, AC a le droit d'utiliser la marque, le nom, les logos et les slogans du client en rapport avec le projet de référence lors de tous types d'événements et dans tous types de publications et de médias.

17. Vie privée et confidentialité

17.1. Les parties contractantes s'engagent à traiter de manière strictement confidentielle toutes les connaissances des affaires et les secrets d'affaires de l'autre partie, dont elles ont connaissance dans le cadre du présent accord, et à ne pas les rendre accessibles à des tiers non autorisés.

17.2. Cette obligation est maintenue pendant une période de deux ans après la résiliation du contrat. L'obligation de protéger les données à caractère personnel est illimitée dans le temps.

17.3. La transmission à des tiers soumis à une obligation légale de secret n'est pas soumise à approbation. La transmission à des employés ou à des auxiliaires d'exécution, qui ont besoin des informations pour leurs activités dans le cadre de l'exécution des services contractuels, n'est pas non plus soumise à approbation. Les parties veillent toutefois à ce que ces personnes soient liées par des obligations de confidentialité appropriées.

17.4. L'interdiction de divulgation ne s'applique pas dans la mesure où les parties sont obligées par la loi ou par des ordonnances judiciaires ou gouvernementales de divulguer les informations. L'autre partie doit être informée à l'avance d'un tel incident.

17.5. AC gère un espace client électronique dont l'accès peut être mis à la disposition des clients. Le client reçoit un mot de passe individuel qui lui permet d'accéder à l'espace client. Le client n'est pas autorisé à divulguer le mot de passe à des tiers et doit le conserver soigneusement afin d'éviter tout abus. Le client est tenu d'informer immédiatement AC en cas de perte du mot de passe ou si des tiers non autorisés apprennent que le mot de passe a été obtenu.

18. Transfert des droits et obligations

18.1. Le client ne peut transférer à des tiers les droits et obligations découlant du présent contrat qu'avec l'accord écrit préalable d'AC. Le consentement ne peut être refusé que pour des raisons importantes.

19. Accord de non-sollicitation

19.1. Les deux parties contractantes s'engagent, pendant la durée de la coopération des parties contractantes et pendant une période d'un an après la fin de la coopération, à ne pas embaucher ni employer des employés de l'autre partie contractante ou de ses sous-traitants ainsi que d'autres agents d'exécution.

20. Retrait

20.1. Si le client se retire sans autorisation d'une commande donnée, tous les coûts liés à l'exécution de la commande et effectivement encourus doivent être payés intégralement, quel que soit le degré d'achèvement des services requis.

21. Conditions supplémentaires pour la fourniture de logiciels individuels

21.1. Les logiciels individuels sont développés spécifiquement pour l'usage d'un client ou d'une entreprise. Les présentes conditions s'appliquent en outre à toutes les livraisons et prestations liées à la création et à la transmission de logiciels individuels par AC.

21.2. L'étendue de la prestation est décrite en détail dans le contrat. Le lieu d'exécution est le siège d'AC, sauf accord contraire. Le client confirmera la livraison du service par écrit. Le logiciel est fourni par voie électronique.

21.3. Une documentation d'application (manuel d'utilisation) n'est créée et fournie que si cela a été convenu par écrit dans le contrat. Une aide en ligne est fournie au client si cela a été convenu par écrit dans le contrat.

21.4. Le code source n'est remis au client que si cela a été convenu par écrit ou sous forme électronique.

21.5. La mise en œuvre est effectuée par le client sous sa propre responsabilité, sauf stipulation contraire dans le contrat. AC est prêt à assister ou à compléter la mise en œuvre du client. Tous les services rendus dans ce contexte seront calculés en fonction du temps, sauf accord contraire. Dans ce cas, l'acceptation de la mise en œuvre doit être confirmée par écrit par le client. Les réclamations du client concernant la mise en œuvre doivent être consignées par écrit.

22. Conditions supplémentaires pour la mise à disposition d'un logiciel standard

22.1. Les logiciels standard sont des produits logiciels qui couvrent un domaine d'application clairement défini et qui peuvent être achetés en tant que produits prêts à l'emploi. Ils ont été développés pour répondre aux besoins d'une majorité de clients sur le marché et non pas spécifiquement pour le client par l'entrepreneur. Notre offre en ligne s'adresse exclusivement aux clients commerciaux.

22.2. AC crée des logiciels standard gratuits et propriétaires, dont les licences sont jointes aux produits respectifs. Le logiciel standard propriétaire d'AC a un seul contrat de licence pour utilisateur final (EULA) à appliquer.

Si les conditions de ces CGV chevauchent les conditions de licence, les conditions de licence sont prioritaires. Les spécifications fonctionnelles et de performance se trouvent dans les descriptions des logiciels correspondants.

22.3. La responsabilité de AC pour l'utilisation des logiciels gratuits de AC est limitée à l'intention et à la négligence grave.

22.4. Les logiciels propriétaires, par exemple les extensions de logiciels, les modules, les plugins, etc. sont mis à la disposition du client contre paiement et sont protégés par le droit d'auteur.

22.5. Les logiciels propriétaires peuvent inclure des logiciels libres de tiers. Pour ces logiciels, le client ne reçoit que les droits d'utilisation résultant des conditions de licence qui s'appliquent à ces logiciels libres.

23. Conditions supplémentaires pour la fourniture de services d'assistance et de maintenance

23.1. AC maintient une infrastructure informatique complexe, des postes de travail d'assistance, des environnements de développement, un système de tickets, un système de versions, un logiciel de télémaintenance et d'autres solutions d'automatisation informatique afin d'assurer une assistance continue et de qualité à la clientèle.

23.2. Pour toutes les livraisons et tous les services liés à la maintenance et à l'assistance des logiciels par AC, un contrat de maintenance et d'assistance des logiciels (SMSA) doit être conclu par écrit.

23.3. Sans SMSA écrit, AC ne fournit et ne doit aucun service de maintenance et d'assistance.

23.4. Les heures d'ouverture d'AC sont du lundi au vendredi, de 08:00 à 17:00 (CET). Il n'y a pas d'heures d'ouverture le samedi, le dimanche, les jours fériés nationaux, la veille de Noël, la veille du Nouvel An.

23.5. Si un contrat de maintenance et d'assistance logicielle est conclu par écrit, AC est tenu de répondre à une demande d'assistance du client dans le délai de réponse convenu par contrat, par courrier électronique ou par téléphone. L'étendue des services à fournir par AC est spécifiée dans le contrat de maintenance et d'assistance logicielle (SMSA).

24. Clauses finales

24.1. Tous les accords entre les parties contractantes sont contenus dans l'offre, les présentes conditions générales et toutes les annexes jointes sous forme écrite ou électronique. Il n'y a pas d'autres accords. En particulier, aucun accord auxiliaire verbal n'a été conclu qui n'a pas été confirmé par écrit ou sous forme électronique.

24.2. Les modifications et les ajouts à l'accord doivent toujours être faits par écrit pour être efficaces. Il en va de même pour la modification ou la suppression de la clause de forme écrite elle-même.

24.3. Le droit allemand s'applique à l'exclusion du droit d'achat des Nations unies.

24.4. La juridiction exclusive pour tous les litiges découlant du contrat ou en rapport avec celui-ci est le lieu de la succursale principale d'AC si le client est un commerçant ou une personne morale de droit public.

24.5. Le lieu d'exécution est le lieu de la succursale principale d'AC.

24.6. Si une disposition est inefficace en tout ou en partie ou perd sa validité juridique ultérieurement, la validité des autres dispositions n'en est pas affectée. Il en va de même en cas de lacune dans la réglementation.

24.7. En lieu et place des dispositions inefficaces ou irréalisables, il convient d'appliquer une réglementation appropriée, qui soit aussi proche que possible de la volonté des parties au contrat ainsi que de l'objet et de la finalité du contrat.